Politique de Sécurité

1. OBJET

La politique de sécurité de BRIMONT a été élaborée sur la base des meilleures pratiques internationales afin de maintenir le lieu de travail exempt d’accidents et de blessures.

Le strict respect de la Politique de Sécurité et de tous les articles qui en font partie est obligatoire pour tous les collaborateurs de BRIMONT.

La responsabilité et l’autorisation dans l’exécution sont attribuées au domaine de la sécurité, de la santé, de l’environnement et de la qualité.

 

2. POLITIQUE

C’est la politique de BRIMONT que la sécurité et la prévention des accidents sont la principale préoccupation de tous les employés. Cela inclut la sécurité et le bien-être de tous les employés, sous-traitants et Clients ainsi que la prévention des abus, des inefficacités de fonctionnement et des dommages aux biens et/ou aux équipements.

 

3. APPLICABILITÉ

Cette Politique de Sécurité s’applique à tous les collaborateurs de BRIMONT, quelle que soit leur position hiérarchique au sein de l’entreprise.

Les règles décrites ici s’appliquent à toutes les entreprises sous-traitantes et à tout particulier qui se trouve sur les chantiers de nos projets.

Une conformité totale est attendue de tous.

 

4. MISE EN ŒUVRE

La politique de sécurité de BRIMONT repose sur six piliers fondamentaux qui visent à assurer l’engagement maximal de tous :

  1. L’engagement de la direction de l’entreprise envers la sécurité ;
  2. Réunions hebdomadaires sur les lieux d’opérations ;
  3. Une formation adaptée et efficace pour chaque fonction et catégorie d’employés ;
  4. Information périodique sur l’analyse des risques pour chaque employé ;
  5. Présentation des informations audio/visuelles sur les risques par le domaine Sécurité, Santé, Environnement et Qualité.
  6. Récompenses et autres incitations pour de bons indices de performance

Tous les domaines sont évalués périodiquement, au moins une fois par mois, par le domaine de la sécurité, de la santé, de l’environnement et de la qualité et, le cas échéant, des recommandations seront faites au directeur général de l’entreprise.

 

5. ADMINISTRATION

La politique de sécurité sera appliquée conformément aux directives établies et publiées dans la présente et les procédures connexes. Des instructions et une assistance spécifiques seront fournies par les ressources humaines et le domaine de la sécurité, de la santé, de l’environnement et de la qualité sur demande ou identification par eux.

Chaque superviseur sera responsable de se conformer à toutes les exigences de la politique de sécurité en développant et en maintenant un effort efficace de prévention des accidents dans son domaine de responsabilité.

Chaque superviseur doit également s’assurer que tous les accidents font l’objet d’une enquête approfondie et sont signalés aux ressources humaines et au domaine de la sécurité, de la santé, de l’environnement et de la qualité le jour même de l’événement.

 

6. COMMUNICATION

Tous les employés sont tenus de remplir un « formulaire de notification d’événement » immédiatement après un événement, même lorsqu’aucune intervention médicale n’est requise (l’avis doit être donné le plus près possible de l’heure de l’événement, au plus tard le même jour). Les employés doivent signalez immédiatement l’incident à leur superviseur. Une simple mention de la blessure ne suffit pas. Les employés doivent informer leur superviseur :

  1. Comment la blessure s’est-elle produite ;
  2. À quelle étape cela s’est-il produit ?
  3. Qui se concentrait sur place à ce moment-là ;
  4. Quand et où a-t-il eu lieu ?
  5. Autres informations pertinentes qui aideront à l’enquête sur l’incident.

Le fait de ne pas notifier un incident dans le délai spécifié constitue une violation de la politique de sécurité et peut entraîner une résiliation immédiate conformément à la politique de la société.

 

7. AVIS

 

7.1. EN CAS DE BLESSURES GRAVES OU DE MORT

Après avoir transporté la personne blessée à l’hôpital ou dans un autre établissement de santé, le superviseur doit informer le siège social, le service des ressources humaines et le service de la sécurité, de la santé, de l’environnement et de la qualité dans les meilleurs délais. Les déclarations des témoins doivent être enregistrées et signées et doivent inclure l’heure et la date de l’enregistrement. Des photographies de la zone où l’incident s’est produit et tout autre élément pertinent doivent être collectés et remis. Les Ressources Humaines et le Service Sécurité, Hygiène, Environnement et Qualité apporteront leur concours à l’enquête. Le formulaire de déclaration d’accident dûment rempli sera envoyé à la direction de l’entreprise.

 

7.2. EN CAS D’INSPECTION

Le superviseur doit informer les ressources humaines de l’intention d’inspection des clients et/ou des fournisseurs ou d’autres entités officielles. Il est de la responsabilité de tous les employés de rendre la visite des inspecteurs sur le lieu de travail la plus agréable possible.

 

8. RÈGLES DE SÉCURITÉ DE BASE

  1. L’acceptation et le respect des lois applicables et des règles et règlements de sécurité de l’entreprise sont une condition d’employabilité.
  2. Tous les événements, quelle que soit leur gravité, doivent être signalés immédiatement à votre superviseur. Un employé qui omet de remplir et de soumettre le « formulaire de notification d’incident » recevra un avis d’infraction à la sécurité et pourra faire l’objet d’un licenciement immédiat conformément à la politique de l’entreprise. En cas de blessures corporelles et/ou de dommages matériels, toutes les personnes impliquées de quelque manière que ce soit seront tenues de se soumettre à un test de dépistage de drogue et d’alcool.
  1. Les casques de sécurité seront portés en tout temps par tout le personnel sur les chantiers où leur port est obligatoire. L’orientation du casque se fera avec le « bord » orienté vers les yeux de l’employé, sans que son champ de vision ne soit altéré, ou une autre position recommandée par le fabricant de l’équipement. Les altérations ou modifications du chapeau ou de sa doublure sont interdites. Les grutiers, lorsqu’ils se trouvent dans une cabine fermée, ont la possibilité de ne pas porter de casque.
  2. Des lunettes de sécurité seront portées avec la protection oculaire minimale nécessaire en tout temps. Des protections oculaires et faciales supplémentaires telles que des écrans faciaux et des lunettes de protection sont nécessaires pour les opérations telles que le fraisage, le forage, l’utilisation d’équipements à air comprimé ou la manipulation de produits chimiques, d’acides et de caustiques.
  3. Exigences de protection contre les chutes : Le. Chaque fois qu’il y a un risque de chute de plus de deux (2) mètres, harnais complets usagés ;
  4. B Des barres de protection contre les chutes doivent être érigées dans les zones où nécessaire au fonctionnement et où il n’y a pas de protection permanente. Les lignes de vie horizontales doivent être en corde d’acier d’au moins 5 cm de diamètre. Les lignes de vie verticales doivent être de 2 centimètres ou l’équivalent et doivent être utilisées conjointement avec un coulisseau de sécurité approuvé ;
  1. Les structures élévatrices pour le personnel doivent être équipées d’un harnais et d’une ligne de vie supplémentaires. ré. Les employés utilisant des cordes pour accéder à leur zone de travail ou se positionnant sur un mur ou une colonne doivent utiliser une corde de sécurité supplémentaire pour la protection contre les chutes ;
  1. Les ascenseurs doivent être utilisés correctement. Le Harnais doit être enfilé et la corde attachée à celui-ci dès que l’employé entre dans un lève-bras articulé. Les employés ne sont pas tenus de porter des harnais sur les nacelles à ciseaux.
  2. Les vêtements doivent assurer une protection adéquate du corps. Des vêtements à manches longues seront portés en tout temps. L’utilisation de shorts ne sera pas autorisée. Tous les employés, à l’exception des soudeurs, doivent présenter des vêtements (alias «couches») à l’intérieur de leur pantalon. Les soudeurs ne sont pas autorisés à porter des vêtements en polyester ou en nylon. Des bottes de travail robustes avec des semelles rigides et antidérapantes sont nécessaires. Aucun autre type de chaussures n’est autorisé à moins qu’il ne soit certifié et approuvé par la direction de l’entreprise.
  3. Tous les employés sont tenus d’assister aux réunions de sécurité stipulées afin de se conformer aux normes de sécurité.
  1. Les armes à feu, les boissons alcoolisées ou les drogues sont strictement interdites. illégalement sur les terrains ou les véhicules de l’entreprise à tout moment, à l’exception stricte des sociétés de gardiennage. Lorsque des médicaments sont prescrits par un médecin, les ressources humaines doivent en être informées. L’usage ou la possession de drogues illicites ou de boissons alcoolisées sur le lieu de travail lors d’un congédiement.
  1. Le nettoyage doit faire partie intégrante de chaque travail. Tous les Employés, quelle que soit leur position hiérarchique, sont responsables de maintenir leurs zones de travail propres et exemptes de dangers. Le nettoyage est nécessaire lorsqu’un travail est terminé à la fin de la journée.
  2. L’équipement de brûlage et de coupe doit être sélectionné quotidiennement avant utilisation. Des parafoudres doivent être installés sur les régulateurs des bouteilles de gaz inflammables. Tous les gaz doivent être coupés et les tuyaux déconnectés des bouteilles et des collecteurs à la fin de la journée de travail. Les bouchons doivent être remplacés sur les flacons lorsque cela est autorisé. Lorsque des jauges distantes sont désignées et comme remplacement des couvercles de stockage et des gaz de stockage moins de zones de travail et/ou de gaz séparés, avec une étagère côte à côte de réservoirs de stockage et/ou de fosse et un extincteur disponible.
  3. Les contenants d’eau potable ne doivent être utilisés que pour l’eau potable et la glace. L’échange ou le placement d’articles comme dans les refroidisseurs d’eau entraînera une résiliation immédiate. Seuls les gobelets jetables utilisés le seront.
  1. Tous les outils (Société ou Personnel) doivent être en bon état de fonctionnement. Les outils déductifs ne seront pas utilisés ou autorisés.
  2. Toutes les rallonges, cordons de dérivation et outils électriques doivent être sélectionnés, correctement mis à la terre avec des interrupteurs de fuite à la terre (GFI) et codés par une personne compétente désignée chaque mois.
  3. L’équipement qui ne répond pas aux exigences doit être correctement étiqueté et retiré du service jusqu’à ce que les réparations complètes soient terminées.
  4. Aucun type d’activité récréative (non autorisée) ne sera toléré sur le lieu de travail. Courir sur le lieu de travail n’est autorisé qu’en cas d’urgence.
  5. Les récipients en verre ou les bouteilles de toute nature ne sont pas autorisés sur les lieux de travail ou les véhicules de la Société.
  6. La limite de vitesse sur le lieu de travail est de 20 km/h. La station debout sur les camions n’est pas autorisée. Les employés doivent être assis à l’intérieur du camion lorsque le véhicule est en mouvement. Il est interdit de voyager en tant que passager sur l’équipement, sauf si l’équipement a la capacité de transporter du personnel en toute sécurité.
  7. Des précautions adéquates doivent être prises pour protéger le personnel et l’équipement contre les travaux à haute température, tels que le soudage ou la combustion. L’équipement d’extinction d’incendie ne doit pas être à plus de 1,5 mètre de tout travail à chaud. Les extincteurs doivent être retournés aux ressources humaines pour un remplissage immédiat. L’utilisation de rideaux de soudure est nécessaire dans les zones à fort trafic.
  8. Tous les échafaudages et plates-formes de travail doivent être construits et entretenus selon les spécifications du fabricant. Tous les escaliers doivent être en bon état, sans échelons brisés ni traverses latérales fendues. Les échelles endommagées doivent être retirées du service. Les échelles doivent être fixées en haut et en bas et dépasser d’un (1) mètre la surface de travail. Les échelles métalliques à proximité des travaux électriques sont interdites. Une échelle ne doit être utilisée que lorsqu’elle est complètement ouverte et que les clés sont verrouillées.
  1. Les connexions sur les flexibles d’air doivent être bloquées pour éviter un découplage accidentel.
  2. L’air comprimé ne doit pas être utilisé pour nettoyer les mains, le visage ou les vêtements.
  3. Toutes les conditions dangereuses et accidentelles doivent être immédiatement signalées aux ressources humaines afin que des mesures préventives/correctives puissent être prises.
  4. Toutes les ouvertures ou excavations dans les planchers doivent être barricadées de tous les côtés pour s’assurer que les employés sont conscients des dangers. Les trous du sol doivent être couvert, avec les couvertures fixées et clairement marquées.
  1. Les panneaux d’avertissement, les barricades et les étiquettes seront utilisés dans la mesure du possible et doit être obéi.
  1. Système d’étiquettes d’échafaudage
  2. Le. Les étiquettes vertes doivent être placées sur un échafaudage complet à 100 % avec tous les composants en place avant utilisation.
  3. B Les marques jaunes indiquent un échafaudage incomplet. Si un composant est manquant, il doit avoir une étiquette jaune.
  1. Les marques rouges indiquent les échafaudages en cours de montage ou de démontage. Ces échafaudages ne doivent en aucun cas être utilisés. ré. Les étiquettes d’échafaudage doivent être placées bien en vue sur l’échafaudage pour que tous les employés puissent les voir.
  1. Toutes les normes de sécurité seront suivies pour les processus de travail nécessitant une protection respiratoire.
  2. Toutes les règles de sécurité seront suivies lors du chargement/déchargement/manutention.
  3. Toutes les règles de sécurité relatives à l’entrée dans un espace confiné seront suivies.
  4. Toutes les règles de sécurité concernant le verrouillage/étiquetage de l’équipement seront suivi.
  1. Toutes les normes de sécurité seront suivies pour les processus de travail qui nécessitent une protection contre les chutes.
  1. Toutes les normes de sécurité en cas de déversement et/ou de contamination seront suivies selon les procédures de sécurité proposées par le fabricant et/ou le service technique.

 

9. EXÉCUTION DE LA POLITIQUE DE SÉCURITÉ

Des avis de violation de la sécurité seront émis à tout employé, sous-traitant ou toute personne sur le lieu de travail qui enfreint les règles ou réglementations de sécurité des ressources humaines.

  1. Toute violation des règles de sécurité peut entraîner une suspension ou une résiliation immédiate.
  2. Tout employé qui reçoit trois (3) infractions générales par écrit dans une période de six (6) mois sera licencié immédiatement. .
  3. L’émission d’un avis d’infraction à la sécurité pour non-utilisation de la protection contre les chutes ou le défaut de signaler un accident au travail (au moment de la blessure) peut entraîner un licenciement immédiat conformément à la politique de l’entreprise.

Il est entendu que les ressources humaines ne sont pas limitées aux règles et règlements ci-dessus. Des règles et règlements supplémentaires, tels que déterminés par la mission, seront publiés et affichés au besoin.

×

Tem uma questão? Fale connosco!

× Podemos Ajudar?